Vaincre ses peurs

vaincre-peur-peurs-phobie-avion

Méthode n°1 : TIPI (Technique d’Identification des Peurs Inconscientes)

Cette méthode consiste à entrer en contact avec les sensations physiques qui se manifestent dans le corps lors d’une émotion désagréable et de se laisser porter par elles jusqu’à l’installation spontanée et durable d’un sentiment de bien-être. C’est une technique simple, rapide et durablement efficace pour « déraciner » les peurs qui sont à l’origine de troubles tels que : l’angoisse, l’irritabilité, les phobies, les inhibitions et les états dépressifs.

La méthode s’applique à toutes les peurs ou émotions désagréables. Mais pour bien comprendre, prenons un cas concret assez répandu.

 La peur de l’avion

Peu importe votre position. La méthode est simple. Si vous avez déjà pris l’avion, revivez la scène. Cherchez à ressentir précisément ce que vous ressentiez au paroxysme de votre mal-être. Je sais, cela peut sembler masochiste. N’ayez pas d’à priori.

Lorsque les sensations désagréables se manifestent dans votre corps, ne cherchez pas à lutter contre mais laissez-vous submerger. Vivez les. En temps normal, la plupart des gens chercherait à contrôler ces sensations, par la respiration ou en se rassurant. N’en faites rien ! Vous êtes invité à littéralement plonger dans les sensations que cette situation déclenche et cela dans les moindres détails.

Concentrez-vous sur les sensations dans votre corps et sur vos réactions physiques. Restez observateur et laissez tout simplement faire jusqu’à disparition complète des manifestations. Cela peut prendre de quelques dizaines de secondes à quelques minutes.

peur-peurs-vaincre-grimaceLes réactions peuvent être déroutantes. Pour ma part, elles pourraient s’apparenter d’un point de vue extérieur à celles du syndrome Gilles de la Tourette, sans mauvaise blague : spasmes, crispations, torsions, frissons, tics faciaux, gorge nouée, souffle littéralement coupé, jambes et mains moites. Le rythme cardiaque peut également changer. Le champ des possibles est vaste. Tout est à vivre, sans retenue et sans peur.

Parfois un cycle suffit. Si la peur est grande et bien enracinée, alors répétez cet exercice autant de fois que nécessaire jusqu’à disparition complète de la peur. Notez que plus l’expérience de la peur sera « fraîche », mieux vous pourrez la traiter. Essayez également, dans la mesure du possible de traiter la peur une fois que vous n’y êtes plus exposé. En effet, il est plus facile de se concentrer lorsque nous nous sentons en sécurité plutôt que lorsque nous sommes en pleine panique.

Aller plus loin

D’autre part, inutile d’avoir pris l’avion pour en traiter la peur. En général, regarder des vidéos de décollage ou d’atterrissage suffit largement à se faire des frayeurs. Cela dit, ça ne remplacera jamais l’expérience et il est possible que traiter la peur de manière préventive ne suffise pas à éradiquer toutes les ramifications de celle-ci. Mais ça l’affaiblira considérablement et rendra votre première expérience bien plus agréable !

En effet, la peur de l’avion est complexe. Vous pouvez avoir peur du décollage, de l’atterrissage, de vous cracher, des turbulences et même de choses dont vous ignorez encore l’existence ! Il faudra traiter toutes les peurs, une après l’autre.

Il est possible que le premier essai ne soit pas concluant. Que vous n’y arriviez tout simplement pas. Persévérez. Je ne peux rien vous dire de plus.

PS : J’ai choisi ici l’exemple bateau de l’avion ^^ mais cet exercice s’applique à toutes les peurs même les plus subtiles (peur de manquer, d’être trompé, de souffrir…). A vous de les débusquer.

Méthode n°2 : Techniques Spirituelles

Asseyez-vous, posez les mains sur votre coeur et fermez les yeux. Fixez ensuite votre attention sur la peur qui vous assaille. Visualisez les situations générant ces peurs et regardez-les en face.

tube-lumiere-peur-peurs-vaincreComme dans la méthode n°1, vivez intensément cet instant. Visualisez ensuite un rayon blanc lumineux désintégrant cette peur et les situations désagréables qu’elle provoque. Respirez profondément et à l’expiration, rejetez tout le noir accumulé dans votre corps.

Vous pouvez également visualiser un crocodile géant venir avaler dans sa gueule la scène pour plonger ensuite dans les entrailles de la Terre et mourrir par le feu.

Demandez ensuite à l’univers de vous envoyer de la lumière pour remplir votre corps d’énergie et remerciez-le. Répétez cette opération autant de fois que nécessaire jusqu’à disparition complète des symptômes.

Les possibilités sont nombreuses. Ce ne sont ici que des exemples. Appliquez vos propres techniques en faisant appel à votre imagination. Le principe est toujours le même : l’intention.