Arrêter de fumer, ce n’est pas simple. Les campagnes anti-tabac se concentrent trop souvent sur les conséquences du tabac, culpabilisant les fumeurs et cherchant à leur faire peur. On en oublie presque les avantages merveilleux et quasi instantanés que procure l’arrêt !

LES ÉTAPES CLÉS DU SEVRAGE QUI MOTIVENT À ARRÊTER LE TABAC

  • 20 minutes après la dernière cigarette

Le cœur bat de nouveau à un rythme régulier. La pression sanguine revient progressivement à la normale.

  • 8 heures après la dernière cigarette

Le taux de monoxyde de carbone dans le sang a chuté de moitié, provoquant une réoxygénation des cellules.

  • 24 heures après la dernière cigarette

La totalité de la nicotine présente dans l’organisme a disparu. Cela engendre un manque psychologique et une toux grasse, signe de l’élimination des toxines. C’est bon signe !

  • 48 heures après la dernière cigarette

Le goût et l’odorat s’affinent. L’élimination des toxines s’intensifie. Il faut tenir bon !

  • 72 heures après la dernière cigarette

Un mieux-être se fait ressentir. Le corps retrouve son souffle. Les symptômes diminuent… Courage !

  • 2 semaines à 3 mois après la dernière cigarette

Un regain d’énergie franc apparaît. La toux a disparu, signe que la vidange est presque terminée. La marche n’est plus une épreuve.

  • 1 à 9 mois après la dernière cigarette

C’est un tournant décisif. Durant cette période, les tentations sont nombreuses. En parallèle, les cils bronchiques repoussent, ce qui améliore considérablement la respiration.

  • 1 an après après la dernière cigarette

Les risques d’infarctus du myocarde ont diminué de 50%. Ceux d’accidents vasculaires cérébraux sont désormais identiques à ceux d’un non-fumeur. Bravo !

  • 5 ans après la dernière cigarette

Les risques de cancer du poumon ont baissé de moitié. Félicitations !

  • 10 à 15 ans après la dernière cigarette

L’espérance de vie est maintenant la même que celle des personnes n’ayant jamais fumé. Vous pouvez être fier de vous !

En cas de difficultés pendant le sevrage, pensez à Tabac Info Service.

Réagir à l'article