Après avoir vu en quoi la position de défécation occidentale n’est pas adaptée à la physiologie humaine, découvrez aujourd’hui les solutions qu’il existe pour faire de nouveau ses besoins correctement sans pour autant bouleverser ses habitudes de vie et trouer son portefeuille.

COMMENT RETROUVRER UNE POSITION DE DÉFÉCATION ADAPTÉE ?

Si vous n’avez pas la “chance” d’avoir des toilettes à la turque et que vous ne souhaitez pas non plus faire vos besoins au fond du jardin à la lampe frontale, deux solutions s’offrent à vous :

  1. Vous vous asseyez en vous mettant sur la pointe des pieds et vous vous penchez en avant. De cette manière, vous tendrez à retrouver une position plus proche de la position “naturelle”. Toutefois, cette technique a l’inconvénient non négligeable d’être assez inconfortable sur la distance. En effet, on ne va pas forcément aux toilettes pour se muscler les mollets…
  2. Vous investissez dans un tabouret physiologique. C’est un compromis adapté à notre mode de vie “moderne”. À installer devant votre toilette. Vous n’aurez ensuite qu’à poser vos pieds dessus en vous penchant légèrement en avant.

caca-merde-feces-excrements-defequer-defecation-toilettes-position-inadaptee-colon-anus-correctement-guilia-enders-charme-intestinCette position anatomique vous permettra d’aligner le colon et ainsi de réduire la pression exercée sur le périnée et sur les veines de l’anus et du rectum, et ainsi de réduire le temps et l’intensité de l’effort. Les selles s’évacueront à nouveau facilement.

Cette solution vous permettra de prévenir la constipation, les problèmes d’hémorroïdes, les appendicites, les problèmes gynécologiques, les difficultés liées à la maternité, l’affaiblissement ou le manque de tonicité du périnée, les inflammations des intestins, l’incontinence…

Si vos enfants prennent l’habitude d’utiliser le tabouret dès leur plus jeune âge, cela ne leur semblera pas dérangeant de continuer à le faire quand ils vieilliront. Cela leur évitera bon nombre de complications, et à vous, des inquiétudes et des aller-retours inutiles chez le médecin.

Réagir à l'article