L’intolérance au gluten concernant de plus en plus de personnes, beaucoup s’interrogent sur ce nouveau phénomène, les risques encourus et les moyens de s’en prémunir. Découvrez les réponses aux questions les plus fréquentes.

QUELQUES INTERROGATIONS FRÉQUENTES SUR LE GLUTEN

Quelles produits contiennent du gluten ?

  • Produits céréaliers : blé, boulgour, orge, seigle, épeautre, kamut, triticale et malt = produits de boulangerie, pâtisseries, pâtes alimentaires, biscuits, céréales à déjeuner, pizzas, burger…
  • Aliments préparés : bien lire les étiquettes. À surveiller : malt, amidon (de blé, d’orge, de seigle…), protéines végétales hydrolysées et protéines végétales texturées.
  • Les bières (sauf celles étiquetées sans gluten).
  • Certains médicaments et vitamines, dont l’enrobage peut contenir du gluten (amidon).

Quels produits n’en contiennent pas ?

Tous les aliments frais, le moins transformés possible :

  • Les fruits et les légumes
  • La pomme de terre
  • Les légumineuses et le tofu
  • Les viandes, poissons et volailles, non panés ou marinés
  • Les oeufs et le miel
  • Les produits laitiers non transformés
  • Certaines céréales : le riz, le millet, l’avoine, le quinoa et le sarrasin
  • Certaines farines : de riz, de maïs, de pommes de terre, de pois chiches, de soya…

L’avoine en contient-il ? 

Non mais il est généralement traité dans des usines où les risques de contamination croisée sont importants. Il existe de l’avoine certifié sans gluten par le logo de l’Afdiag.

Pourquoi certains sont intolérants même à l’avoine certifié ?

L’avoine possède des molécules de réserve dont la structure, très proche de celle du gluten, peut induire en erreur le système immunitaire. Ce n’est pas systématique.

Où trouver des produits certifiés par l’Afdiag ?

La plupart des grandes surfaces en possèdent un rayon. Vous en trouverez aussi dans les épiceries Bio, les enseignes de surgelés et sur internet.

Peut-on voyager sans gluten ?

Bien sûr. Quelques précautions avant de partir :

  • Se renseigner sur l’alimentation locale
  • Prévenir les compagnies aériennes à la commande des billets
  • Apporter des aliments sans gluten en cas de voyage en train

Intolérance, allergie et maladie coeliaque, quelles différences ?

C’est la même chose à des degrés de sensibilité différents. La maladie coeliaque nécessite un régime strict. L’intolérance tolère les traces. L’allergie (au blé) ne permet aucun contact physique avec le produit.

Quels sont les symptômes de la maladie coeliaque ?

  • Maux de ventre
  • Problèmes digestifs (constipation, diarrhée)
  • Migraines intenses
  • Malaises
  • Carences alimentaires
  • Tremblements
  • Fatigue intense et chronique
  • Sudations importantes
  • Problèmes dermatologiques (dermatite herpétiforme…)
  • Dépression
  • Anxiété, angoisse, paranoïa
  • Douleurs articulaires

Comment diagnostique-t-on la maladie coeliaque ?

  • Prise de sang
  • Gastro-endoscopie avec biopsie duodénale
  • Régime sans gluten

Peut-on être diagnostiqué après avoir débuté un régime sans gluten ? 

S’il y a suspicion de maladie cœliaque, n’arrêtez pas le gluten avant d’effectuer la prise de sang. Si vous enlevez le gluten, vous ne trouverez plus les lésions sur les villosités et les anticorps recherchés.

Le régime est-il à suivre à vie ?

Oui. Seules les traces sont admissibles en cas d’intolérance non coeliaque.

Pourquoi débuter le régime rime souvent avec “sans lactose” ?

Quand notre système digestif est compromis, certaines enzymes dont notamment celle permettant de digérer le lactose, sont détruites. Cela provoque une intolérance, potentiellement réversible.

Pourquoi certaines personnes souffrent de la maladie coeliaque ?

Outre le fait que les céréales ne sont pas faites pour l’Homme, le blé a été génétiquement modifié à de nombreuses reprises. L’aliment n’étant plus naturel, il n’est plus reconnu par le système immunitaire.

Le sans-gluten à l’école, est-ce possible ?

Cela dépend des établissements. Dans certains cas, un repas adapté sera mis à disposition par la cantine, dans d’autres, ce sera à vous de le fournir.

Pourquoi faut-il se méfier des pains sans gluten des boulangeries traditionnelles ?

Le régime strict des coeliaques est un régime sans traces. Pour être sécurisé, le pain doit être confectionné dans un laboratoire différent de celui où l’on utilise du gluten.

Peut-on se faire rembourser les produits sans gluten ? 

La sécurité sociale propose un remboursement d’une partie des frais seulement en cas de maladie coeliaque. Les montants varient mais ne dépassent pas 45 euros par mois pour un adulte.

Comment se faire rembourser les produits ?

  • Mettre en place un protocole de soin avec votre médecin puis le transmettre à la CPAM
  • Collecter les vignettes LPPR des produits et fournir un justificatif d’achat chaque mois à la CPAM

Le régime sans gluten fait-il maigrir ?

Le gluten favorise le surpoids mais c’est surtout la diminution de l’apport en féculents et en sucres rapides (pain, pâtes, gâteaux, fast-food…) qui fait maigrir.

Est-il difficile voire dangereux de suivre ce type de régime ?

Tous les aliments contenant du gluten sont non essentiels. Toutefois, le blé étant largement utilisé dans la junk food et le fast food, l’arrêt brutal peut engendrer une période de sevrage inconfortable dû au manque de ce type d’aliments.

Peut-on se faire plaisir sans gluten ?

Il existe de nombreux plats gourmands sans gluten. Mais éviter le blé, c’est éviter la majorité des aliments transformés, édulcorés et enrichis en graisses. Une fois le palet déshabitué, vous retrouverez des sensations perdues, le goût des choses simples.

Réagir à l'article