Nimai Delgado est bodybuilder pro à la IFBB, la Fédération Internationale de bodybuilding, et il est… végan ! Cet homme est la preuve vivante qu’il est possible de se construire un physique hors normes sans consommer de produits animaux. Voici l’histoire du premier bodybuilder végan professionnel !

BODYBUILDER ET VÉGAN : COMPATIBLE ?

Nimai Delgado n’a jamais mangé de viande. Ayant grandi dans une famille végétarienne d’hindous pratiquants dans le sud du Mississippi, il n’y a jamais eu accès. Une fois adulte, il a fait le choix de ne pas modifier son régime alimentaire. Il y a trois ans environ, il est même devenu végan !

Autrement dit, il ne se contente plus d’exclure la viande, mais évite également tous les produits d’origine animale : le lait, les œufs, le miel… Certes, il n’a rien inventé, d’autres l’ont fait avant lui. Par contre, c’est le seul végan à pratiquer le bodybuilding à un niveau professionnel.

Tout le monde croit qu’il est impossible de bâtir du muscle sans protéines tirées de la viande. Quand les gens réalisent que j’ai gagné un titre toutes catégories sans jamais manger de viande, rien qu’en consommant des produits végétaux, ils me posent toutes sortes de questions. NIMAI DELGADO

Certes, il n’est pas 100% naturel. Mais cet article n’a pas vocation à débattre de l’usage des stéroïdes mais de souligner le fait, qu’à “armes égales”, le régime végan n’est pas moins efficace qu’un autre. Quelques bodybuilders pros avant lui se sont essayés au végétarisme, mais aucun ne l’était depuis la naissance.

Normalement, quand les bodybuilders adoptent le végétarisme ou le véganisme, on dit qu’ils ont déjà bâti leurs muscles à l’aide de protéines animales et qu’ils se contentent de les entretenir. Moi, en revanche, je n’ai jamais mangé de viande. Cela prouve donc bien qu’on peut bâtir du muscle en ne consommant que des plantes. NIMAI DELGADO

Les pros du fitness s’ouvrent progressivement aux sources de protéines végétales, mais restent réticents au véganisme. De plus, des messages hostiles de certains végans peuvent parfois avoir l’effet inverse sur les personnes qu’ils cherchent à convaincre. Nimai Delgado se concentre quant à lui sur les bienfaits :

Dès que je suis devenu végan, j’ai senti une différence énorme au niveau de ma récupération et de mon énergie. À présent, je souffre moins d’inflammation et de courbatures musculaires. Ma santé générale s’est améliorée. Je n’ai jamais regretté ma décision. NIMAI DELGADO

Il reconnaît cependant qu’il peut être difficile d’adopter le régime végan quand on a consommé de la viande, des oeufs et des produits laitiers toute sa vie. En effet, beaucoup s’intéressent au véganisme mais ne savent pas comment structurer leur repas. Cela les frustre et ils finissent souvent par abandonner.

Si vous souhaitez vous essayer au véganisme, allez-y progressivement, étape par étape. Réduisez d’abord les quantités de viande et la fréquence des prises. Essayez ensuite de retirer la viande rouge pendant quelques semaines, puis les gros poissons… Privilégiez toujours la qualité aux quantités. Petit à petit, vous y arriverez !

Réagir à l'article