Lorsque nous vivons un moment très intense, nous avons parfois l’impression que le temps s’arrête. En réalité, il s’arrête vraiment ! Nous avons établi un système temporel arbitraire que nous “bidouillons” au fur et à mesure pour qu’il continue de fonctionner, mais cela reste très approximatif.

LE TEMPS : UNE ILLUSION BIEN RÉELLE

Bien que les apparences donnent l’impression du contraire, le temps est un élément de relativité verticale et non horizontale. Il ne va pas de gauche à droite, de la naissance à la mort. Toutes les choses existent simultanément. Tous les événements se produisent au même moment.

Imaginez un pique-notes qui représenterait l’instant présent et des feuilles de papier empilées sur la tige qui seraient les éléments du temps. Chaque élément est séparé et distinct, mais tous existent simultanément. Toutes les feuilles sont sur la tige au même moment.

Une heure assis à côté d’une jolie femme ne semble durer qu’une minute. Une minute assis sur un four brûlant semble durer une heure. C’est ça la relativité. ALBERT EINSTEIN

Une véritable compréhension du temps permet de vivre beaucoup plus paisiblement la réalité relative dans laquelle ce dernier est vécu comme un mouvement, un courant, plutôt que comme une constante. C’est nous qui nous déplaçons et non l’inverse. D’où l’expression, le mouvement c’est la vie.

Nous cherchons à mesurer le temps qui passe, à mesurer des mouvements dans l’espace mais en réalité ce n’est pas le temps qui “passe” mais les objets qui passent à travers un champ statique (l’espace) et se déplacent dans celui-ci. La célèbre constante n’est qu’une façon de compter les mouvements.

Les scientifiques comprennent bien cela. Einstein, entre autres, a réalisé que ce n’était qu’une construction mentale, un concept relationnel. C’est ce qui est relatif à l’espace entre deux objets. En ce sens, on pourrait dire que le temps, c’est de l’espace !

Certains personnes ayant frôlé la mort racontent avoir vu défiler leur vie en un instant. Le temps leur semblait s’être littéralement arrêté. Cette même sensation arrive lorsque l’on vit un coup de foudre. En réalité, c’est ce que nous vivons constamment entre deux incarnations, lorsque nous évoluons dans la dimension spirituelle.

Dans l’astral, le temps ne s’écoule pas du tout de la même manière. C’est un peu comme si nous étions en permanence en train de nous amuser, ou bien tellement happé par nos activités que nous en oublions l’heure. Les années peuvent ainsi s’écouler comme des minutes et inversement, des minutes peuvent durer cent ans !

Réagir à l'article