S’il n’y a rien de mal à désirer de belles choses, de l’avancement au travail ou de meilleures vacances, cela peut engendrer beaucoup d’émotions négatives lorsque l’on porte trop d’importance au résultat. Découvrez pourquoi il est important de lâcher prise sur le dénouement de tout désir.

DÉSIREZ AVEC ARDEUR MAIS SOUCIEZ-VOUS PEU DU RÉSULTAT

Le besoin entrave la liberté dans le sens où il contraint l’esprit à se soucier d’un aspect pour lequel il n’est pas initialement destiné. La liberté étant à la base du bonheur, sans liberté, le bonheur n’est pas possible. Être dépourvu de besoins est donc une grande liberté et une grande source de bonheur.

Ainsi, il n’y a plus de raisons d’avoir peur de ne pas avoir, de perdre ce que nous avons ou de ne pas être satisfait d’une chose que nous acquérons. Car si nous n’avons rien à perdre, nous n’avons rien à craindre. Et si nous n’avons rien à craindre, alors nous ne pouvons nous mettre en colère contre ce que nous n’avons pas.

Nous n’avons pas à être en colère non plus contre ce que nous n’obtenons pas, car cela n’était pas une nécessité, seulement une préférence. Si la crainte quant à la possibilité de ne pas obtenir une chose n’existe plus, alors la colère et la frustration non plus.

Dans cette logique, nous n’avons pas non plus à être en colère parce que quelqu’un ne nous aime pas, car nous n’avons pas besoin qu’il nous aime. Nous ne pouvons être déçu qu’une chose ne se produise, puisque nous n’avons pas besoin qu’elle le fasse.

Si vous accordez trop d’importance au résultat, alors vous prenez le risque d’être déçu. Si au contraire, vous vous contentez de désirer fortement une chose tout en restant spectateur du résultat, vous vous garantissez de ne pas être émotionnellement impacté. Ça n’exclu pas de se réjouir en cas de succès !

Tout être spirituellement élevé sait que, tout ce qui a été créé peut être créé de nouveau ou qui plus est, est sans importance. La réalisation d’un désir en engendre la création d’un autre. C’est une roue sans fin. Être l’esclave de ses désirs ne peut être une route rapide vers l’accomplissement de Soi.

Réagir à l'article