Spiritualité

Voyance et médiumnité : quelles différences ?

Parce qu’ils échappent à l’appréhension de l’esprit cartésien et ne s’acquièrent par aucun apprentissage traditionnel, les phénomènes de voyance et de médiumnité sont bien souvent confondus. Pourtant, il existe bel et bien des différences entre ces deux capacités et je vous propose d’en faire le tour dans cet article !

QUELLES DIFFÉRENCES ENTRE VOYANCE ET MÉDIUMNITÉ ?

La Voyance : Tout d’abord, voyance et clairvoyance sont la même chose. Le clairvoyant est capable de visualiser avec précisions des événements passés, présents et futurs, concernant une personne, une situation ou bien l’avenir du monde. Des images (flash) lui parviennent à des moments choisis ou de manière impromptue dans la vie courante. Il peut avoir de fortes intuitions concernant un événement à venir, comme pour une catastrophe naturelle, un attentat, un accident… Il peut également faire des rêves prémonitoires où il vit la situation comme s’il y était réellement. Ses capacités à ressentir et à prédire sont souvent déroutantes.

Les voyants ne possédant pas ces facultés de perceptions spontanées, apprennent à maitriser et à interpréter parfaitement leurs supports de divination. Les oracles et les tarots sont les plus connus et les plus couramment utilisés, mais ils en existent de nombreux autres : runes, boules de cristal… Ce sont dans la plupart des cas, des cartomanciens. Ils aideront ainsi les consultants à prendre les meilleures décisions, tout en leur laissant le choix du libre arbitre.

La Médiumnité : Le mot médium signifie en premier lieu : milieu ou intermédiaire. Un médium est un canal de communication entre ce monde et l’Au-delà, ce qui lui permet de recevoir des messages. Il est la voix des “autres” (personnes décédées, guides, archanges…). Le médium fait le lien entre le monde des esprits et des vivants. Il est apte à recevoir des messages des êtres de lumière ou des entités lumineuses. À l’inverse, il peut recevoir des messages d’entités sombres qui peuvent le conduire sur de mauvaises voies.

Ses capacités extrasensorielles lui permettent de voir, de sentir, d’entendre ou de percevoir les êtres invisibles, les ondes nocives, les pensées des autres, de ressentir ce qui se passe d’anormal dans un lieu… Sa sensibilité extrême le déstabilise au quotidien s’il n’est pas assez ancré à la Terre. Il doit donc être bien ancré afin de trouver un équilibre entre les deux mondes qu’il côtoie à chaque instant. On peut dire qu’un médium navigue entre deux mondes en permanence. D’où certains moments d’absence et à l’inverse, de grands moments de lucidité. 

CONCLUSION

Ainsi, un médium n’est pas nécessairement voyant et vice-versa. De la même manière, une personne peut tout à fait être à la fois médium et voyante. Elle a alors la capacité de communiquer avec l’Au-delà et de lire des fragments d’informations passées ou futures. Malheureusement, de nos jours l’appellation “Médium-Voyant” est largement utilisée à des fins commerciales, pour “booster l’effet marketing”. Je vous conseille de rester prudents quant au recours à la voyance. Une prédiction n’est pas à prendre au pied de la lettre. Elle peut être un indice, mais nous seuls avons notre futur entre les mains. Rien n’est gravé dans le marbre.

Réagir à l'article