Depuis que Dieu a créé l’Univers, celui-ci ne cesse de grandir. C’est ce que nos scientifiques appellent l’expansion de l’Univers. Bien que ce phénomène perdure depuis très longtemps, on peut se demander s’il finira un jour par s’inverser, faisant alors tout disparaitre dans sa contraction…

OUI, UN JOUR LE PHÉNOMÈNE D’EXPANSION S’INVERSERA

En cosmologie, l’expansion de l’Univers est le nom du phénomène qui voit à grande échelle les objets composant l’Univers s’éloigner les uns des autres. Ce n’est pas leur taille qui varie mais leur distance mutuelle et ce uniquement pour des objets suffisamment éloignés.

Une façon intuitive de visualiser cela est de reprendre l’analogie de la toile élastique que l’on étire dans toutes les directions. Si l’on dessine des motifs sur la toile, alors ceux-ci grossissent en même temps qu’ils semblent s’éloigner les uns des autres lorsque l’on étire la toile.

Par contre, si au lieu de dessiner des motifs, on colle sur la toile un objet rigide (une pièce de monnaie par exemple), alors en étirant la toile, on éloigne les objets les uns des autres mais sans les déformer. C’est un processus de ce type qui est à l’œuvre avec l’expansion de l’Univers.

Quelle ironie de savoir l’Univers infini et les gens se battre pour un mètre carré d’espace en ville. DUALITE

L’Univers se dilate actuellement à une vitesse vertigineuse mais arrivera un jour où il s’arrêtera. Un temps viendra où les énergies qui propulsent l’expansion se dissiperont, et celles qui retiennent les choses prendront alors la relève pour tout “réunir” de nouveau.

L’Univers se contractera. Tout tombera alors en place et ce sera de nouveau un univers sans matière. Nous existerons toujours bien sûr car nous ne pouvons pas mourrir, mais plus sous notre forme physique ! Nous serons de nouveau sous notre forme originelle la plus pure.

Après l’effondrement de l’Univers, tout le processus recommencera. Il y aura de nouveau un big bang et un autre univers naîtra. Il prendra alors de l’expansion et de nouveau se contractera. Encore et encore. On pourrait comparer cela à l’inspiration et l’expiration de Dieu.

Réagir à l'article