Les Mayas avaient prévu la fin du monde en 2012 et ils ne s’étaient sûrement pas trompés. Depuis la création du monde, 18 civilisations ont foulé la Terre. Elles ont évolué jusqu’à atteindre leur apogée technologique et ont toutes fini par s’autodétruire. Mais il semblerait que l’Univers nous ait laissé une seconde chance !

L’ÈRE DU VERSEAU : AMOUR, JUSTICE ET PARTAGE

Nous vivons une époque particulière. La recherche et la science ont davantage progressé ces dernières décennies que lors des siècles précédents. La transformation de notre société se fait à une telle vitesse que l’on ne sait plus s’il s’agit d’une évolution ou d’une involution.

Le développement de la technologie entraine les gens à se focaliser sur des choses futiles et à se désintéresser de l’essentiel, au détriment de l’âme. Cela crée immanquablement des sentiments de frustration et d’insatisfaction chronique qui déteignent sur ce monde.

Mais nous sommes parvenus au bout de la vision matérialiste de notre société et comme nous pouvons le constater, cela semble être un échec. Heureusement, les temps qui viennent nous apportent de nouvelles perspectives, avec leurs lots d’espoirs et de nouveautés !

Bientôt, nous entrerons dans l’ère du Verseau. La transition qui fait passer l’humanité de l’ère des Poissons à l’ère du Verseau n’est pas facile. Dans cette période délicate, le monde change. Il laisse de force un mode de fonctionnement auquel il est bien accroché, sans accepter d’en envisager un autre, tout à fait différent.

Ceux qui résistent au changement et qui s’accrochent à leurs possessions matérielles souffrent parce qu’ils croient toujours que le bonheur est dans l’avoir plutôt que dans l’être.

Le bonheur c’est lorsque nos pensées, nos paroles et nos actes sont en harmonie.  GANDHI

Construit sur le pouvoir, la force et la possession, le temps des Poissons aura été matérialiste à outrance. Bâti sur l’entraide, la justice et le partage, l’ère du Verseau sera spirituelle. Réflexion et amour présideront chaque action pour donner naissance à une harmonie favorable à tous les épanouissements.

Réagir à l'article