Il y a deux sortes de karma. Celui que l’on se crée au quotidien. Il est la plupart du temps, “bénin”. Et il y a le karma qui traverse les incarnations. Il est souvent la conséquence d’actes plus “graves” commis dans des vies précédentes et qui n’a pas été payé dans l’incarnation concernée. 

ÉVITER LES RETOURS DU KARMA : EST-CE POSSIBLE ?

Lorsqu’une personne a fait le mal pendant plusieurs incarnations, cela malgré les signes et avertissements, elle se crée un karma difficile à éviter. Ce karma, flexible au départ, devient inévitable à force de ne pas être épuré. Si le karma est à maturité, tous les thérapeutes du monde n’y pourront rien.

Lorsque le karma n’est pas à maturité, nous avons la possibilité de l’éviter si l’on retrouve la mémoire à temps. Cette compréhension peut être acquise à la suite d’une prise de conscience par exemple. En effet, toute action tournée vers les autres peut contrebalancer l’événement qui aurait dû se produire.

Certaines âmes choisissent donc parfois des épreuves difficiles. Ils en prennent “un peu plus sur les épaules”, dans le but de progresser plus rapidement ou de rattraper des incarnations. Le risque est de ne pas avoir la force d’affronter les épreuves choisies et de mettre prématurément un terme à son incarnation physique.

Dans la vie, nous avons parfois l’impression que certaines choses sont injustes et incompréhensibles. C’est vrai, pourquoi payer aujourd’hui une dette d’une personne que nous étions dans une vie dont on ne se souvient pas ? Mais l’Univers lui, se souvient de nous en tant qu’âme et non en tant qu’Homme.

C’est pour cela qu’il est essentiel de ne pas juger les autres. On ne connait pas le pourquoi des épreuves que les personnes subissent. Si nous voulons avancer sur le chemin de lumière, restons humbles et compatissants envers tous les êtres qui nous entourent.

Réagir à l'article