Lorsque deux individus se rencontrent et éprouvent de l’attirance physique l’un pour l’autre, il se produit au niveau métaphysique ce que l’on appelle un phénomène d’attachement. Ce phénomène a pour conséquences au niveau physique, psychique et émotionnel, les symptômes que l’on connait bien.

COMMENT SE MATÉRIALISE LE PROCESSUS D’ATTACHEMENT

Le monde échange constamment de l’énergie. Chaque personne, animal et objet émet à chaque instant de l’énergie. Cette énergie émise est poussée vers l’extérieur et atteint tout ce qui l’entoure. Plus l’énergie est puissante, plus son rayonnement est large. De la même manière, tout le reste nous atteint également.

Lorsque deux personnes se rencontrent, chacune émet une onde d’énergie multidirectonnelle dans son environnement proche. Une partie de chaque énergie émise atteint réciproquement l’autre à mi-chemin entre les deux. Elles s’unissent et se combinent alors pour former une nouvelle unité énergétique, unique et sublime.

Cette unité est continuellement alimentée par les deux extrémités tout comme elle alimente continuellement chaque bord. Chacun peut alors ressentir les flux d’informations de cette matrice et est attiré par son point de convergence. La relation a déjà lieu à ce stade, à un niveau métaphysique. Les âmes sont éprises l’une de l’autre.

Si les deux êtres ne s’y opposent pas mentalement, l’envie d’expérimenter physiquement la relation devient alors de plus en plus forte car, à mesure qu’ils se rapprochent, l’énergie qu’ils envoient tous deux vers le point de convergence parcourt une distance plus courte, elle est donc plus intense, plus vibrante.

Le lien entre les deux êtres se durcit, se renforce et s’illumine jusqu’à atteindre un niveau où il devient alors difficile, frustrant, voir même presque douloureux, de retenir son désir et ne pas réaliser la fusion. La liaison est alors suffisamment forte pour ce faire. Les deux êtres fusionnent alors pour ne faire plus qu’un. C’est l’attachement.

Réagir à l'article