Nous sommes composés d’une partie visible, le corps physique et de sa contrepartie spirituelle, les corps subtils ou énergétiques. Schématiquement, le corps physique est le véhicule de l’âme, qui est elle-même le siège de la conscience, conscience qui se compose d’une partie inférieure et d’une partie supérieure.

QUEL EST LA DÉFINITION ET LE RÔLE DES CORPS SUBTILS ?

Le corps Éthérique : c’est une couche d’énergie vitale de quelques centimètres qui entoure notre corps physique comme une fourrure. Elle réalise la jonction entre notre corps physique et notre corps astral. Sans elle, le corps humain resterait inanimé, sans vie. Au moment de la mort physique, elle transfert la conscience ainsi qu’une partie de son énergie vers le corps astral pour permettre la transition.

Le corps Astral : c’est ce que nous appelons “l’âme”. C’est schématiquement une bulle ovoïde qui entoure le corps physique et reflète les émotions et les désirs de l’être provoquant des variations de couleurs dans l’aura. Y sont stockés nos peurs et nos angoisses. Elle ne disparait pas à la mort du corps physique car c’est notre véhicule ainsi que le siège de notre conscience dans la dimension spirituelle.

Le corps Mental : c’est la partie basse de notre conscience. On parle de “mental inférieur”. Associé au corps causal, il compose notre esprit, qui est inclus dans le corps astral. Il est matérialisé et animé par nos pensées. Ce corps est véritablement le reflet profond de notre personnalité. Il fonctionne comme un ordinateur, à partir d’automatismes du passé et des mémoires enregistrées dans l’inconscient.

Le corps Causal : c’est la partie élevée de notre conscience, notre “mental supérieur”. C’est la part divine qui est en chacun de nous et qui subsiste bien au-delà de la mort des corps physique et astral. L’esprit étant par définition, immortel. Il est le réceptacle de toutes les expériences vécues au cours des nos vies antérieures. Comme le corps mental, il est inclus dans le corps astral.

Réagir à l'article