Quand certains de nos actes sont jugés bons, d’autres au contraire sont condamnés par nos institutions et qualifiés de délits, de pratiques douteuses ou d’atrocités. Mais qui peut juger cela bon ou mauvais ? Et sur quels critères ? Un Homme est-il apte à en juger un autre ? Dieu nous juge-t-il ?

LA NATURE DES ACTES DÉPEND ENTIÈREMENT DU POINT DU VUE

Le bien et le mal sont des notions purement relatives que l’on ne peut définir que l’une par rapport à l’autre et qui dépendent entièrement du niveau de conscience. Est-il mal de tuer ? Certains diront que oui, d’autres qu’il dépend. Est-il justifiable de tuer pour certaines raisons dans ce cas ? En temps de guerre peut-être ?

Lors de la Seconde Guerre mondiale, Desmond Doss a refusé de tuer ou de porter une arme au combat en raison de ses convictions religieuses. Affecté à un poste d’infirmier, il a contribué à sauver la vie de 75 de ses camarades en les descendant un à un de la falaise d’Okinawa.

La seule chose qui permet au mal de triompher est l’inaction des hommes de bien. EDMUND BURKE

Beaucoup s’accorderont à dire qu’Hitler était l’incarnation du mal. Mais pensez-vous qu’il avait conscience de faire le mal ? Au contraire ! Il pensait rendre un grand service à l’humanité. Dans chaque conflit, il n’y a ni méchants ni gentils. Chaque camp est persuadé de se battre pour LA juste cause.

Aucun homme n’est apte à en juger un autre. Les lois ne sont que des remparts érigés pour et par une société ignorante et apeurée, qui a créé un système basé sur la peur dans le but de contrôler les populations et de leur dicter une conduite par la répression plutôt que la compassion. Mais c’est un système fragile et faillible.

Peu importe les choix que vous ferez car vous ne pouvez pas ne pas revenir à Dieu. Seulement, vous pouvez emprunter des chemins moins ardus que d’autres. Soyez conscients de vos actes et ne faites pas aux autres ce que vous n’aimeriez pas que l’on vous fasse. Cela devrait suffire à vous garder sur la voie la plus rapide !

Réagir à l'article