Cesser d’être éponge

hypersensibilite-hypersensibles-eponge-medium-empathe-empathie

Il n’est pas question ici de sympathie ou de compassion, mais réellement d’empathie au sens large. Aussi appelée « hypersensibilité », c’est en outre la capacité à ressentir les émotions et les charges énergétiques des personnes et des lieux et à se les approprier. On vit littéralement le sentiment de l’autre et on ressent de manière disproportionnée les charges présentes dans les lieux. Il est quasiment impossible de réaliser que la source de l’émotion que nous vivons provient d’un autre.

empathe-epongeSelon le degré, cela peut être handicapant au quotidien. De plus, ça nous empêche d’avoir une parfaite indépendance émotionnelle ou énergétique et d’être réellement nous-mêmes. On peut être carrément amené à vivre la passion d’un proche ou à s’approprier ses idées et opinions. Si nous sommes dans ce cas là, il est possible que nous soyons « médium-éponge » et que nos frontières énergétiques ne soient pas correctement définies.

Pour éviter de récupérer les charges émotionnelles des personnes et des lieux, il est essentiel de définir notre frontière énergétique personnelle et les limites à ne pas dépasser.

Exercice

A réaliser seul dans un endroit calme et tranquille. Immobile, peu importe la position. Concentrez-vous sur votre respiration ventrale. Faites-le vide en vous pendant quelques minutes.

L’exercice va consister à visualiser tout à tour chacun de vos corps, physique et subtils, face à vous et à leur demander de ne plus ressentir les charges négatives présentes sur les personnes et dans les lieux. Ne doutez pas de l’efficacité de cet exercice. Il change une vie.

eponge-silhouette-medium-hypersensiblePour commencer, visualisez votre corps physique sortir de vous et venir se tenir debout face à vous, telle une silhouette sans trop de détails. L’important est d’être convaincu d’avoir devant vous tel ou tel corps, peut importe ce que vous en pensiez. Prenez cela comme un jeu.

Parlez lui avec beaucoup d’amour et de compassion, comme vous le feriez avec un enfant. Mais restez ferme. Il faut affirmer ne plus vouloir prendre les charges négatives, ni les énergies congestionnées de votre entourage ou des lieux que vous visitez. Le but est de transmettre l’information qu’il n’est bon ni pour lui ni pour vous de prendre telle ou telle charge et que vous le vivez réellement mal.

Lorsque vous avez terminé avec le corps physique, remerciez-le et visualisez-le se replacer correctement en vous. Puis appelez le corps éthérique et répétez le processus. Passez ensuite au corps astral puis au corps mental pour terminer.
Le principal corps à convaincre est le corps astral. C’est un corps émotionnel, il fonctionne donc avant tout dans l’empathie. N’oubliez pas alors de parler avec amour.

Vous pouvez ressentir subtilement une réponse de vos corps et le message peut avoir été compris dès la première demande. Si vous sentez que ce n’est pas le cas, répétez l’exercice complet 3 fois à intervalles distants pour que l’information soit intégrée correctement.

La durée pour un cycle (tous les corps) ne doit pas dépasser 10 min environ.

Observez les changements.