Ne partez pas en guerre contre le candida, ce n’est pas votre ennemi. Il est là pour vous faire prendre conscience que quelque chose ne va pas. La première étape pour guérir est d’accepter la situation, d’y voir non pas un malheur mais une bénédiction. Une candidose est l’occasion d’apprendre et de revenir plus fort.

6 POINTS CLÉS POUR TRAITER DÉFINITIVEMENT LA CANDIDOSE

Comptez au moins 6 semaines de traitement pour la phase d’élimination et plusieurs mois voire plusieurs années pour la phase de reconstruction. Patience et persévérance. Au final, sortir d’une candidose vous permettra d’acquérir une véritable hygiène de vie !

1. Modifier son alimentation

Si vous ne modifiez pas votre alimentation, vous ne guérirez pas. L’alimentation idéale va vous paraître bien loin de l’alimentation classique, mais c’est ce qui fonctionne. Mangez uniquement quand vous avez faim. Mangez frais, de saison, bio ou raisonné, cru ou cuit vapeur douce.

Ce qu’il faut manger :

  • Petits poissons gras : sardines à l’huile, maquereaux, harengs, anchois…
  • Viande : canard, pintade, lapin…
  • Légumes à feuilles : salade, blette, épinards, poireaux, choux…
  • Fruits à IG bas : baies, agrumes, pommes…
  • Fruits à coque non grillés et non salés : noix, amandes, noisettes, pistaches…
  • Algues
  • Graines : chia, lin, tournesol…
  • Huile d’olive extraite à froid
  • Vinaigre de cidre non filtré
  • Moutarde, Épices et Aromates
  • Tisanes

Ce qu’il faut éviter :

  • Céréales et Pseudo-céréales
  • Légumineuses
  • Produits laitiers
  • Boeuf et poulet
  • Produits transformés : édulcorants, sauces, charcuteries, conserves…
  • Soja
  • Le sucre autre que celui des fruits
  • Toutes boissons : sodas, café…
  • Alcool, Tabac, Drogues et Médicaments

Ce qu’il faut limiter :

  • Fromage de chèvre et de brebis
  • Oeufs
  • Légumes racinaires : betterave, panais, patate douce, pomme de terre…
  • Fruits sucrés : uniquement en cas d’activité importante

2. Nettoyer le colon 

Oubliez l’irrigation colonique. Prenez du Psyllium blond jusqu’à stabilisation du transit, de quelques jours à quelques semaines. Posologie selon recommandations.

3. Soutenir le foie

Les toxines produites par le champignon sont filtrées par le foie. Ce dernier est donc durement sollicité. À prendre au moins pendant la phase d’élimination. Posologie selon recommandations.

  • Chardon-Marie
  • Artichaut ou Radis noir

4. Compléments alimentaires 

La paroi intestinale étant irritée, des carences peuvent subvenir. À prendre au moins pendant la phase d’élimination puis jusqu’à disparition des carences. Posologie selon recommandations.

  • Citrate de Magnésium
  • Vitamine D
  • Vitamine C à action prolongée
  • Glutamine

5. Probiotiques

À prendre à jeun, au moins 15 minutes avant de manger pendant toute la durée du traitement. Ils servent à reconstruire la flore et participent à la détox. Choisissez des probiotiques contenant au moins 6 milliards de bactéries par capsule. Privilégiez les Lactobacilles et les Bifidobactéries.

6. Antifongiques

Ils favorisent l’élimination du candida affaibli par le manque de nourriture. Oubliez les huiles essentielles qui sont hépatotoxiques. Prenez-en un par semaine et alternez toutes les semaines jusqu’à élimination complète.

  • Ail : 1 gousse d’ail cru à chaque repas
  • Huile de noix de coco : 1 cuillère à soupe avant chaque repas
  • Chlorelle : poudre ou gélules avant chaque repas
  • Extrait de pépins de pamplemousse : 10 gouttes diluées dans l’eau avant chaque repas
  • Vinaigre de cidre de pomme : 1 cuillère à soupe diluée avant chaque repas

Les premiers jours, la prise d’antifongiques peut entraîner une réaction d’Herxheimer qui consiste en l’aggravation des symptômes. Elle est provoquée par la libération de toxines lors de la mort des candida.

Réagir à l'article