Il est préférable que la table où s’effectue le travail de radiesthésie soit en bois et que tous les objets métalliques, électriques, électroniques et montres en soient éloignés. Vous devez être assis, le dos bien droit, les pieds à plat sur le sol. Penduler consomme de l’énergie, il est donc important que vous soyez en bonne forme physique et mentale car vous êtes la source d’influence. 

5 ÉTAPES POUR APPRENDRE À PENDULER

1. Commencez par devenir “canal”

Le pendule étant un art divinatoire, cela implique de créer un “axe de communication” entre ici et là-haut pour obtenir des réponses inconnues. C’est ce que l’on appelle “devenir canal”. Pour cela, il suffit de se détendre et de respirer profondément par l’abdomen jusqu’à complètement se couper du monde extérieur.

Quand vous vous sentez suffisamment concentré, créez une ligne de communication protégée avec votre Soi plus élevé. Demandez maintenant intérieurement ou à haute voix à devenir canal, par exemple : “Je souhaite entrer en communication avec mes guides ou toute autre entité bienveillante disponible pour répondre à mes questions.” Vous êtes maintenant en communication avec une énergie supérieure.

2. Tenez correctement votre pendule

pendule-penduler-radiesthesie-voyancePrenez le pendule de votre choix dans votre main directrice, entre le pouce et l’index. Tenez la chaîne ou le fil de 3 à 5 cm environ du corps du pendule.

Plus la chaîne est longue et plus les oscillations seront lentes. Les réponses souhaitées mettront donc plus de temps à vous parvenir.

Gardez le reste de la chaîne ou du fil dans votre main fermée. Ne le laissez pas pendre à l’arrière de votre main.

Lancez le pendule vers l’avant pour créer un balancement, puis de gauche à droite et en rotation dans un sens et dans l’autre. Cet exercice va vous permettre de vous familiariser avec les mouvements du pendule.

3. Établissez des conventions strictes

pendule-penduler-radiesthesie-voyanceLancez le pendule d’avant en arrière.

Posez ensuite la question : “Quelle est la réponse pour oui ?” Généralement, la réponse “oui” correspond à la rotation horaire.

Posez ensuite la question : “Quelle est la réponse pour non ?” Généralement, la réponse “non” correspond à la rotation anti-horaire.

La réponse neutre (ou absence de réponse ou question mal posée) sera l’oscillation frontale d’avant en arrière qui reste constante sans aucune rotation.

Vous devez absolument entretenir très finement et subtilement une oscillation d’avant en arrière avant de poser une question car, en l’absence de mouvement, la réponse ne peut être visible.

Chaque test ne doit pas prendre plus de quelques secondes à peine, car la réponse est déjà en vous et qu’il est appréciable d’aller vite si vous devez en faire beaucoup. De plus, si vous tardez à obtenir la réponse, vous êtes susceptible d’influencer inconsciemment le pendule.

4. Formulez correctement vos questions

Posez des questions positives, d’une manière claire et précise. Posez des questions dont la réponse sera oui ou non. Pour des réponses à choix multiples, utilisez des règles de mesure ou des planches.

Par exemple, ne demandez pas : “Est-ce que ceci est mauvais pour moi ?”, mais plutôt : “Est-ce que ceci est bon pour ma santé ?”
De même, ne demandez pas : “Est-ce que je peux aller à cet endroit si je suis en état et de bonne humeur ?”, demandez simplement : “Puis-je y aller ?”

Veillez à rester parfaitement calme, car si vous ne parvenez pas à vous concentrer ou si vous êtes perturbé, énervé ou distrait, vos réponses seront fantaisistes. Reportez alors votre test à plus tard.

Vous pouvez renforcer le lien entre le pendule et vous en le tenant quelques instants dans votre main non directrice. Vous pouvez également renforcer le lien entre le pendule et l’objet d’étude en plaçant votre main gauche en appel vers l’objet mais ce n’est pas une obligation.

5. Testez toujours votre aptitude à penduler avant de commencer

Avant de réaliser une recherche ou un test en radiesthésie, vous devez toujours faire un test d’aptitude à penduler en posant ces deux questions :

“Puis-je penduler maintenant ?” Cela veut dire : suis-je en état, suis-je canal ?
“Puis-je faire cette recherche ?” Cela veut dire : ai-je le droit de faire cette recherche ?

Les deux réponses doivent être positives avant de commencer. Si la première ne l’est pas, reportez votre test à plus tard car vous n’êtes pas en état. Si la deuxième est négative, le problème est différent. Soit vous êtes trop impliqué dans le sujet, soit vous ne devez pas intervenir. Dans ce cas, demandez à quelqu’un de faire le test pour vous.

Réagir à l'article