S’ancrer a une importance toute particulière dans ces temps de montées vibratoires intenses. Cela permet d’avancer sereinement et de garder les idées claires. C’est également l’occasion de refaire le plein d’énergie et de se délester des tensions électriques accumulées. Si vous n’avez pas l’occasion de marcher pieds nus dans l’herbe, je vous conseille de réaliser ces exercices régulièrement. 

TECHNIQUE N°1 : S’ANCRER PAR LA VISUALISATION

Si vous pouvez, faites cet exercice dans la nature, pieds nus dans l’herbe. Cela aura un double impact. Si vous ne pouvez pas, ce n’est pas grave, cela marchera dans tous les cas.

  • Tenez-vous debout ou assis, les pieds écartés à hauteur du bassin, le dos droit, les bras le long du corps ou tendus de chaque côté au niveau des épaules. Vous pouvez diriger vos paumes de mains vers le sol lorsque vous inspirez et les orienter vers le ciel lorsque vous expirez mais il n’y a aucune obligation. Respirez par le ventre, en inspirant par le nez et en expirant par la bouche. Fermez les yeux.
  • ancrage-ancrerTout en respirant, imaginez des racines sortir de vos jambes et de vos pieds s’enraciner dans la terre de plus en plus profondément jusqu’à atteindre le centre de la Terre. À mesure qu’elles s’enfoncent, elles deviennent de plus en plus fortes et imposantes jusqu’à ce que vous soyez aussi solide qu’un arbre robuste.
  • Lorsque vous inspirez, visualisez de l’énergie qui remonte le long de vos racines jusqu’à atteindre vos pieds. Le temps de l’inspiration, cette énergie se diffuse dans tout votre corps en se chargeant de toutes vos énergies sombres et vous fait également profiter des électrons de la Terre.
  • À l’expiration, visualisez cette même énergie, noircie, redescendre dans tout votre corps puis dans vos racines jusqu’à brûler dans le centre de la Terre.

La durée de l’exercice varie de quelques dizaines de secondes à quelques minutes suivant votre état et vos ressentis. Vous pouvez ensuite, dès que vous êtes prêt, ouvrir vos yeux en douceur et reprendre vos activités normalement.

TECHNIQUE N°2 : L’ANCRAGE PAR LA PRIÈRE

De la même manière :

  • Tenez-vous debout ou assis, le dos droit. Respirez par le ventre, en inspirant par le nez et en expirant par la bouche. Fermez les yeux.
  • Demandez maintenant : “Je demande à être parfaitement ancrer à la Terre et à ressentir les bienfaits de cette connexion. Merci Terre mère pour me délester de mes énergies denses et m’en donner de nouvelles.”

Vous pouvez adapter le texte selon vos goûts et croyances mais n’oubliez jamais de toujours remercier l’Univers et pas seulement pour les exercices d’ancrage, mais pour tout !

Réagir à l'article