Dans la vie, on traverse de nombreuses périodes de solitude, de doute et de désillusion. On se pose des questions sur la vie et l’on prend conscience de certaines choses. Cependant, indépendamment de la volonté ou des circonstances de la vie, trois âges semblent être de réelles passerelles.

3 PÉRIODES (ÂGES) DE SOLITUDE ET DE REMISE EN QUESTION

  • Première période : 28 ans

C’est l’âge où l’on cesse de se sentir immortel. Les années d’ivresse et de débauche commencent à se faire sentir. Le corps fatigue. On récupère moins vite. On a moins envie. Certains prennent conscience qu’il serait peut-être bon de commencer à opter pour une meilleure hygiène de vie.

Pour une fois, la volonté de changer n’est pas motivée par une tendance mais plutôt par l’idée que, si l’on ne fait rien dans un avenir proche, tout va empirer. On a le sentiment d’être à un point de bascule qui peut faire pencher la vie d’un côté ou de l’autre.

C’est l’entre deux âges, la fin de la jeunesse, le passage vers l’âge adulte. On se remet en question, on se demande si l’on a fait les bons choix, pourquoi on n’a pas encore réalisé nos rêves. La vie semble passer au large. Ce n’est pas une période facile mais cela peut-être l’opportunité de trouver sa voie.

  • Deuxième période : 50 ans

50 ans est un âge respectable à tous points de vue. À ce moment de la vie, la plupart des gens se sont réalisés personnellement et professionnellement. Ils ont trouvé leur place dans la société, atteint une certaine stabilité. Certains ont une famille, d’autres ont privilégié leur carrière.

Mais de nouvelles questions se posent alors : “Et maintenant ? Quel est le prochain objectif ?”. Avoir fondé une famille ou gravi les échelons ne garantit pas de s’être accompli spirituellement. C’est souvent à ce moment là, lorsque l’on se sent en sécurité, que vient le besoin de reconnaissance et de prendre des risques.

  • Troisième période : plus de 80 ans

La vie après 80 ans est souvent perçue comme le début de la fin. Les gens ont rarement la motivation de se fixer de nouveaux objectifs ou la santé de les réaliser. Beaucoup attendent la fin. Regardant en arrière, ils peinent à vivre dans le présent. De nombreuses personnes se sentent profondément seules.

Heureusement, beaucoup prouvent qu’il est encore possible de profiter de la vie à tous âges ! Certaines personnes âgées vivent même plus intensément que les jeunes. Elles tiennent un blog, apprennent de nouveaux métiers, voyagent, travaillent et tombent même amoureuses ! Ne perdez jamais goût à la vie.

Réagir à l'article